dimanche 3 mai 2015

Depuis que je suis maman...

J'ai connu l'amour inconditionnel
J'ai appris à me remettre en question sans arrêt
Je finis les purées que mon bébé ne veut plus, à la petite cuillère
Les fraises, le pain, le thé, je veux tout lui faire goûter
Je m'émerveille à chacun de ses progrès
Tandis qu'il s'émerveille de la vie
Je le regarde discrètement du coin de l'oeil quand il joue et il rit
J'ai le nez dans son cou sans arrêt, mmmhhh que ça sent bon un bébé...

Et je donne pleins de bisous aussi 
Et il commence à m'en faire des baveux aussi 
Je rentre en douce dans sa chambre pour le regarder dormir
Quand tout d'un coup il semble se réveiller
J'essaie de m'en fuir sans crier après avoir marché sur un jouet

Je me dis que j'ai besoin de temps pour moi et quand j'en ai
Je ne peux m'empêcher de regarder ses photos et de parler de lui
Je devine aussi quand il se réveillera 
Car tout d'un coup je pense à mon petit 

Des fois je me dis que c'est dur d'être une maman
Puis je me souviens que le temps passe si vite
Qu'il a déjà bientôt un an
Qu'aujourd'hui on construit ses souvenirs d'enfance
Et qu'il n'y a pas d'autre urgence
Que de  lui dire "je t'aime" et de profiter de chaque instant





mardi 28 avril 2015

Le portage et nous

Depuis les premiers mois de mon bébé j'ai adoré le porter. J'ai investi dans differentes choses comme le Manduca, le sling Storchenwiege et même une écharpe Je porte mon bébé! J'ai pu utiliser chacun dans des circonstances différentes et ils m'ont tous bien servi.

Le portage m'a offert de multiples avantages comme la proximité, la sécurité, les mains libres et tellement d'autres choses encore. Je le conseille de tout coeur à tous les parents qui souhaitent faire cette expérience unique en son genre. Et n'écoutez surtout pas les mauvaises langues (très mal renseignées d'ailleurs) qui disent que l'enfant est moins autonome ou que ça le limite dans le développement de ses mouvements. De toute manière il ne s'agit pas de porter le bébé 24h sur 24 et 7/7 jours mais de le faire quand l'envie de proximité se fait sentir. L'enfant ne l'acceptera jamais de force de toute façon. Par exemple mon bébé de 9 mois ne veut plus trop être porté comme avant. Il est tellement vif et actif impossible de l'immobiliser plus d'une minute! 

J'ai tellement de bons souvenirs que parfois je suis nostalgique de ces longues périodes durant lesquelles il faisait la sieste dans l'écharpe. Mais le voir gambader à travers la maison à quatre pattes sans arrêt est aussi une joie indescriptible. 

Suite à cette expérience très enrichissante sous tout les aspects,  j'ai décidé de suivre une formation auprès de "l'association suisse de portage des bébés" afin de devenir monitrice de portage. Je souhaite aider les parents dans la découverte de cette pratique car c'est un très bel outil pour favoriser l'attachement, le lien, la proximité. Ça peut même être indispensable par exemple dans le cas d'un bébé né prématurément (d'ailleurs dans beaucoup de pays où les hôpitaux ne disposent pas de couveuse les mamans portent leur bébé en peau à peau sans arrêt) et qui a énormément besoin d'être rassuré et de retrouver les sensations in utero.

Cette formation est donc très importante pour moi car j'ai décidé de réorienter ma vie afin d'accompagner les mamans dans leur maternité. Bientôt une autre formation d'instructrice en massage IAIM pour bébé m'attend et j'ai plus que hâte de la suivre aussi. Je souhaite continuer dans cette optique avec d'autres formations toujours dans le but de favoriser les liens d'attachement entre le parents et le bébé. 

Je n'ai pas voulu vous parler des différentes méthodes que j'ai pu tester en matière de portage pour le moment car je souhaite d'abord terminer cette formation pour vous donner les informations les plus justes possible. Mais si l'aventure du portage vous tente, je vous conseille avant tout achat de participer à un atelier dans votre région. Il y a des instructions précises afin de respecter la physiologie du bébé, pour protéger votre dos et des règles de sécurité qui sont primordiales! Dans la plupart des cas vous pourrez participer même sans écharpe ou porte-bébé. Ainsi vous pourrez choisir la méthode qui vous convient le mieux (à vous et à votre bébé).

Voilà donc pour le moment, aujourd'hui j'ai vraiment survolé un sujet très vaste mais je vous reviens tantôt pour parler dans les détails du portage qui mérite bien un dossier spécial! 

À bientôt!


mercredi 18 mars 2015

La parentalité positive, s'ouvrir à l'enfant

Nous les parents sommes souvent obligés de réagir sous le feu de l'action sans avoir le temps d'analyser la situation. Du coup il arrive qu'on se comporte de manière pas tout à fait approprié. Le résultat obtenu est souvent le contraire de ce qu'on voulait. Bébé pleure, l'enfant crie et nous on stresse d'avantage. Je vous propose donc de prendre un petit moment et de vous pencher sur cette conférence qui traite de la parentalité positive.
La parentalité positive peut vous être d'une grande aide dans bien des cas. Isabelle Filliozat a écrit énormément de livres dans ce domaine mais je souhaite aujourd'hui partager avec vous deux vidéos où elle explique très bien en quoi cela consiste. 

Je suis fascinée par son bon sens et la pertinence de ses conseils. Cela m'aide à relativiser sur mes faiblesses et à réaliser que la mère parfaite n'existe pas. Dans un discours très déculpabilisant elle nous encourage dans ce rôle complexe qu'est la parentalité. 

Vous trouverez dorénavant d'autres vidéos coups de coeur sur divers thèmes grâce au libellé "vidéos". 






vendredi 13 mars 2015

Liebster Award, moi aussi!

Il y a peu j'ai été nominé par le blog "Devenir parent en pleine conscience" pour les Liebster Awards. Je ne connaissais pas le concept mais renseignement pris, j'ai été très fière d'y participer. 

Les règles du jeu sont simples; Une blogueuse nomine 11 autres blogueuses ou blogueurs pour répondre à ses 11 questions. Les blogs choisis doivent avoir moins de 200 abonnés sur Hello Coton, ce qui permet de connaître de nouveaux univers. Comme cela fait bientôt une année que j'ai crée mon blog je me sens très chanceuse de pouvoir faire partie du lot. Voici donc mes réponses aux questions qui m'ont été posées.

1. Ca veut dire quoi pour toi être maman ?
C'est être la première source d'amour de son bébé. Puis un repère, un guide, des bras qui réconfortent, une voix qui berce...
2. Quels conseils donnerais-tu aux futures mamans ?De profiter pleinement de chaque instant. Prendre le temps de se poser pour regarder son enfant vivre et grandir.
3. Quelle style de maman es-tu ?
J'adore pouponner. Je suis aussi très affectueuse. Sinon je suis assez branchée sur le maternage.
4. Pour toi l’instinct maternel c’est …?
Se sentir intimement liée à son enfant. Je pense que c'est ce lien qui me guide le plus.
5. Quel équilibre trouves-tu entre vie professionnelle, vie familiale et vie de couple ?
Pour moi c'est important d'avoir des moments bien définis pour chaque chose. J'ai besoin de profiter intensément de mon travail, de mon bébé et de mon couple pour me sentir bien. 
6. Le ménage pour toi c’est …?
Parfois stressant quand je manque de temps mais quand j'en dispose ça me vide la tête. Un excellent moyen de repartir de zéro!
7. Ton dessin animé préféré ?
Bob l'éponge!
8. Ton conte pour enfant préféré ?
Ce n'est pas vraiment un conte mais "Le Petit Prince" est selon moi le plus beau livre pour les enfants. Ou les adultes qui ont gardé leur âmes d'enfants.
9. Ton top 5 d’activités pour enfants.
Alors pour mon bébé c'est le bain, les massages, chanter, explorer l'appart à 4 pattes et bien sûr les chatouilles!
10. Quel sport ou activité physique pratiques-tu? 
Cette année j'ai investi dans un vélo elliptique donc le soir je me défoule pendant 30 minutes. 
11. T’accordes-tu des moments rien qu’à toi ?
Oui quand bébé fait la sieste il m'arrive de faire de la méditation. Mais rien ne vaut une bonne sortie entre copines à rigoler et papoter :)

Suite et fin, voici les blogs que je nomine ainsi que mes questions. Merci encore de m'avoir proposé d'y participer. C'est toujours très enrichissant de partager avec d'autres mamans. Maintenant à vous de jouer, j'ai hâte de connaître vos réponses!

  1. Comment décrirais-tu la maternité?
  2. Penses-tu être assez soutenue dans ton rôle de maman?
  3. Quel est le dernier moment de bonheur que tu as eu avec ton/tes enfant/s?
  4. Quels sont tes doutes ou peurs en tant que maman?
  5. Quel est le point que tu souhaiterais améliorer/changer en toi-même?
  6. Penses-tu manquer de temps pour être en famille ou pour toi?
  7. Quels sont les valeurs essentielles que tu aimerais transmettre? 
  8.  As-tu eu l'occasion de tester certains outils de maternage-parentage (portage, co-dodo etc.), si oui lesquels?
  9. Peux-tu citer 3 produits/livres chouchous?
  10. Arrives-tu concilier la maman et la femme qui sont en toi?
  11. Si tu pouvais retourner en arrière quel message ou conseil  te donnerais-tu?

samedi 7 mars 2015

Commencer par simplifier

Je cherchais un premier thème à aborder pour débuter dans le domaine du développement personnel. Il y a tellement de sujets dont j'aimerais parler avec vous mais j'ai décidé de commencer par "la simplicité". 
C'est un concept que j'ai découvert grâce aux livres de Dominique Loreau, plus précisement "L'art de l'essentiel". Elle a écrit beaucoup de livres à ce sujet mais celui-ci a vraiment connu un grand succès, c'est un très bon livre pour se familiariser avec le concept. En fait beaucoup de personnes souhaitant vivre une vie plus sobre connaissent le fameux "less is more". Mais je trouve que cette écrivaine en parle très joliment et même si elle écrit souvent à l'impératif et qu'elle est assez radicale, son point de vue m'a énormément aidé dans mon quotidien et j'irai même jusqu'à dire, changé ma vie. 
Le concept est en fait assez simple en théorie mais en pratique cela peut-être plus dur. On commence par éliminer ce qui nous encombre sur le plan matériel puis sur le plan mental. Le fait d'éliminer mes possessions en trop m'ont fait un bien fou et depuis je ne plus vivre dans un environnement encombré. Pourtant j'ai toujours eu tendance à accumuler (vêtements, livres, cosmétiques, câbles etc.) et je n'avais jamais pris conscience que si ces choses occupaient une place dans notre maison, ils en occupaient dans notre vie donc dans notre tête. Ce qui fait un paquet de place! Une fois que j'ai compris tout ça, c'était plus facile de se débarrasser de toutes ces affaires.

"Si l'on a trop de choses pour être heureux, c'est exactement le contraire qui se produit"
                                                                              James Allen

Mais pourquoi on garde des choses qui ne nous servent pas ou qu'on a en double? Par peur de manquer sans doute ou au-cas-où, par nostalgie ou encore parce qu'on se charge de garder les affaires d'un défunt dont on sait qu'ils lui tenaient à coeur... On devient gardien de tout ces objets qui nous prennent notre espace, notre énergie et notre temps. Vous ne pouvez pas vous imaginer toute la place que nous avons découvert une fois tout le surplus éliminé!

Mon plan d'attaque fut très simple;

  • Dresser une liste de nos besoins 
  • Trier tout ce qui ne sert plus (à jeter, à garder, à donner, à vendre)
  • Faire un grand nettoyage en profondeur 
  • Organiser nos nouvelles affaires de manière pratique. 

Nous avons aussi remplacé certaines choses cassées ou usées. Trouver une place spécifique pour chaque objet est tout autant important. Dans tout ce chamboulement je pense avoir rempli 20 sac poubelles facile! 

Aujourd'hui nous avons vraiment beaucoup de plaisir à habiter dans cet espace désencombré. Chaque chose a sa place, le ménage se fait très facilement et même esthétiquement je trouve que l'ensemble est très reposant. Si c'était à refaire je recommencerais sans hésiter. 
Cette méthode m'a beaucoup appris sur moi et mon attachement aux objets. Je suis devenue plus organisée et plus soigneuse de mes affaires. Aussi quand je vais chez des amis je ne peux m'empêcher parfois de vouloir tout trier chez eux aussi. C'est vraiment devenu une habitude et une philosophie de vie. Car on commence avec la maison mais cela finit par s'étendre sur notre mental et nos relations. On a plus envie de se compliquer l'existence avec le superflu et du coup on a plus de temps pour ce qui compte vraiment.

Si vous êtes vous aussi une accumulatrice n'hésitez pas à lire ce livre. Encore mieux, ce weekend munissez vous de grands sacs et faites déjà un simple tri. Cette méthode peut aussi être d'une grande aide pour les familles avec plusieurs enfants. Par exemple munissez-vous d'un carton déménagement par enfant et remplissez le de souvenirs (dessins, photos etc). Mais ne dépassez pas la limite que vous vous êtes fixés! Vous serez prête pour attaquer le nettoyage de printemps en toute légerté! 

samedi 14 février 2015

L'amour ça se fête!


Aujourd'hui c'est la journée de l'amour et le peu qu'on puisse dire c'est qu'elle est loin de faire l'unanimité. Trop commercial, trop impersonel, trop ringard il est de bon ton de s'en moquer gentiment avec la fameuse phrase qui ne change jamais d'année en année; "l'amour ça se fête tous les jours pas seulement le 14 février". 

Moi je ne suis pas de ceux-là. J'adore la Saint-Valentin! Les coeurs et les roses rouges partout ça me fait des papillons dans le ventre toute la journée. C'est cliché c'est vrai, mais un sentiment aussi noble que l'amour mérite bien un jour à lui. Les victoires remportés lors de guerres qui ont tués des milliers de personnes se fêtent sans vergogne tandis que la journée de l'amour passe pour cucul. 

Et comme j'adore cette fête aussi commerciale soit elle, je trouve que c'est une occasion parfait pour souligner notre amour pour nos amis ou notre famille, parler d'amour à nos enfants etc. 

Alors si vous aussi vous êtes fleur bleue comme moi, montrez votre amour à tout ceux qui ont une grande place dans votre coeur. Je vous souhaite une belle Saint-Valentin remplie d'amour!


mercredi 11 février 2015

Le développement personnel et la parentalité


Depuis le début de ce blog j'avais à coeur de parler de la parentalité et des découvertes qu'elle apporte. C'est un sujet qui me passionne et je suis toujours autant fascinée de voir tout ce qu'un enfant peut nous apprendre. Cela dit, je suis aussi depuis bon nombre d'années intéressée par le développement personnel. Je suis convaincue de ses bienfaits et j'ai très envie de partager cette seconde passion avec vous à travers ce blog. Vous trouverez donc les différents articles à venir grâce au libellé "bien-être". Je souhaite parler bien sûr de livres mais aussi de vidéos, films, documentaires ou même d'anecdotes qui m'inspirent.

Même si au première abord on peut penser que le développement personnel et le "parentage" n'ont pas réellement de point en commun je pense que l'un peut apporter beaucoup à l'autre. Car c'est bien grâce à la maternité (encore une fois) que j'ai voulu m'améliorer dans mes rapports à moi-même et aux autres. Mais c'est par le développement personnel que je vois l'impact de mon rôle dans la vie de mon fils. Il est du coup évident que le développement personnel m'aide dans mes prises de conscience.

Je pense que mon fils m'apprend autant que ce que je peux lui apprendre et je ne pourrais mesurer à quel point ma qualité de vie à augmentée depuis qu'il est venu au monde. Le bonheur d'être mère participe clairement à ce sentiment c'est vrai, mais j'ai aussi compris qu'un bébé va d'abord observer ses parents puis les imiter. Un enfant ne fait donc pas ce qu'on lui dit de faire mais ce que nous faisons nous. Quand j'ai réalisé ça j'ai décidé d'être au mieux de ma personne par l'adoption d'une activité physique régulière, par une communication non-violente, par une hygiène de vie saine etc. Ce que je souhaite pour mon fils je l'applique à moi-même. Car comment pourrais-je apprendre à mon enfant à se respecter si je ne me respecte pas moi-même? C'est un simple exemple mais je pourrais en faire des tas d'autres au sujet de la santé, la positivité, la confiance en soi...

Pour faire court je finirai par dire que le bien-être, la sérénité, l'épanouissement sont des valeurs très importantes à transmettre à nos enfants. Or pour pouvoir les transmettre il faut déjà en faire l'expérience soi-même. N'hésitez donc pas vous aussi à vous pencher la dessus. Vous trouverez sûrement deux, trois trucs que souhaiteriez améliorer :) J'espère que les partages à venir vous plairont et vous apporteront autant qu'ils m'ont apporté. A bientôt!