samedi 7 mars 2015

Commencer par simplifier

Je cherchais un premier thème à aborder pour débuter dans le domaine du développement personnel. Il y a tellement de sujets dont j'aimerais parler avec vous mais j'ai décidé de commencer par "la simplicité". 
C'est un concept que j'ai découvert grâce aux livres de Dominique Loreau, plus précisement "L'art de l'essentiel". Elle a écrit beaucoup de livres à ce sujet mais celui-ci a vraiment connu un grand succès, c'est un très bon livre pour se familiariser avec le concept. En fait beaucoup de personnes souhaitant vivre une vie plus sobre connaissent le fameux "less is more". Mais je trouve que cette écrivaine en parle très joliment et même si elle écrit souvent à l'impératif et qu'elle est assez radicale, son point de vue m'a énormément aidé dans mon quotidien et j'irai même jusqu'à dire, changé ma vie. 
Le concept est en fait assez simple en théorie mais en pratique cela peut-être plus dur. On commence par éliminer ce qui nous encombre sur le plan matériel puis sur le plan mental. Le fait d'éliminer mes possessions en trop m'ont fait un bien fou et depuis je ne plus vivre dans un environnement encombré. Pourtant j'ai toujours eu tendance à accumuler (vêtements, livres, cosmétiques, câbles etc.) et je n'avais jamais pris conscience que si ces choses occupaient une place dans notre maison, ils en occupaient dans notre vie donc dans notre tête. Ce qui fait un paquet de place! Une fois que j'ai compris tout ça, c'était plus facile de se débarrasser de toutes ces affaires.

"Si l'on a trop de choses pour être heureux, c'est exactement le contraire qui se produit"
                                                                              James Allen

Mais pourquoi on garde des choses qui ne nous servent pas ou qu'on a en double? Par peur de manquer sans doute ou au-cas-où, par nostalgie ou encore parce qu'on se charge de garder les affaires d'un défunt dont on sait qu'ils lui tenaient à coeur... On devient gardien de tout ces objets qui nous prennent notre espace, notre énergie et notre temps. Vous ne pouvez pas vous imaginer toute la place que nous avons découvert une fois tout le surplus éliminé!

Mon plan d'attaque fut très simple;

  • Dresser une liste de nos besoins 
  • Trier tout ce qui ne sert plus (à jeter, à garder, à donner, à vendre)
  • Faire un grand nettoyage en profondeur 
  • Organiser nos nouvelles affaires de manière pratique. 

Nous avons aussi remplacé certaines choses cassées ou usées. Trouver une place spécifique pour chaque objet est tout autant important. Dans tout ce chamboulement je pense avoir rempli 20 sac poubelles facile! 

Aujourd'hui nous avons vraiment beaucoup de plaisir à habiter dans cet espace désencombré. Chaque chose a sa place, le ménage se fait très facilement et même esthétiquement je trouve que l'ensemble est très reposant. Si c'était à refaire je recommencerais sans hésiter. 
Cette méthode m'a beaucoup appris sur moi et mon attachement aux objets. Je suis devenue plus organisée et plus soigneuse de mes affaires. Aussi quand je vais chez des amis je ne peux m'empêcher parfois de vouloir tout trier chez eux aussi. C'est vraiment devenu une habitude et une philosophie de vie. Car on commence avec la maison mais cela finit par s'étendre sur notre mental et nos relations. On a plus envie de se compliquer l'existence avec le superflu et du coup on a plus de temps pour ce qui compte vraiment.

Si vous êtes vous aussi une accumulatrice n'hésitez pas à lire ce livre. Encore mieux, ce weekend munissez vous de grands sacs et faites déjà un simple tri. Cette méthode peut aussi être d'une grande aide pour les familles avec plusieurs enfants. Par exemple munissez-vous d'un carton déménagement par enfant et remplissez le de souvenirs (dessins, photos etc). Mais ne dépassez pas la limite que vous vous êtes fixés! Vous serez prête pour attaquer le nettoyage de printemps en toute légerté! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire